5 épices de base à absolument avoir dans son placard quand on débute la cuisine

épice

Publié le : 11 février 20247 mins de lecture

Se lancer dans l’art culinaire engendre souvent de multiples interrogations, parmi elles, celle concernant les épices à détenir. Bien choisir ses épices est en effet un point non négligeable, pour assaisonner et parfumer judicieusement ses plats. Pour simplifier ce choix, cinq épices se démarquent par leur polyvalence et leur capacité à rehausser les saveurs : le sel, le poivre, le curry, le gingembre et la cannelle. Allant des plus classiques aux plus exotiques, ces épices constituent la base pour tout apprenti cuisinier. À travers ces lignes, découvrez pourquoi ces épices sont si importantes et comment les utiliser à bon escient.

Les cinq épices indispensables pour les débutants en cuisine

En cuisine, l’emploi d’épices donne une dimension nouvelle à chaque plat. Difficile néanmoins pour les novices de s’y retrouver entre toutes ces saveurs et de les choisir correctement parmi le nombre impressionnant d’épices. Voici cinq épices de base à absolument avoir dans son placard quand on débute la cuisine.

Découverte des indispensables : Le sel et le poivre

Deux fondamentaux de l’assaisonnement sont le sel et le poivre noir. Ils rehaussent les saveurs naturelles des aliments et peuvent être utilisés dans quasiment tous les plats. Le sel, provenant de diverses sources telles que la mer et les mines comme le sel rose d’himalaya, est l’épice principale pour rehausser la saveur des aliments et pour assaisonner les plats. D’autre part, le poivre est largement utilisé pour ajouter de la chaleur et de la saveur aux plats. Il en existe 4 variétés : le poivre long, le poivre cubèbe, le poivre de Voatsiperifery et le poivre qui est issus de baies qui donnent les poivres vert, rouge, noir, gris et blanc. Le « faux poivre » fait référence à des épices qui, bien que ressemblant au poivre par leur forme et leur piquant, ne proviennent pas de la famille des pipéracées, à laquelle le vrai poivre appartient. Ces faux poivres comprennent des variétés telles que le poivre des moines, le poivre de Sichuan, le poivre de Tasmanie, le poivre de Guinée (ou maniguette), et d’autres.

Ces deux épices sont souvent combinées dans de nombreux plats pour créer un équilibre de saveurs. Pour une saveur optimale, il est préférable de moudre le poivre juste avant de l’utiliser.

Le secret des saveurs : Le paprika et le gingembre

Le paprika est une épice en poudre d’un rouge intense, issue de la mouture de certains types de poivrons. Il offre une saveur douce ou légèrement piquante, ainsi qu’un parfum fumé très agréable et gourmand. Le paprika est largement utilisé pour sa couleur caractéristique et son goût distinctif, notamment dans la cuisine hongroise et espagnole. Il peut être utilisé pour aromatiser et colorer divers plats, tels que les viandes, les volailles, les poissons, les légumes, les ragoûts et les sauces, et il est également un ingrédient essentiel pour des plats comme le goulasch.

D’autre part, le gingembre est une épice au goût piquant et citronné, largement utilisée dans la cuisine pour sa saveur distinctive. Qu’il soit frais, en poudre ou en tranches, il est polyvalent en cuisine. Il peut être utilisé pour aromatiser les plats sucrés et salés, y compris les sautés, les marinades, les soupes, les currys, les desserts et les boissons. Il est apprécié pour ses propriétés aromatiques et ses bienfaits pour la santé.

La touche exotique : La cannelle

La cannelle, avec son parfum doux et sa saveur sucrée, apporte une touche exotique à de nombreux plats. C’est une épice dérivée de l’écorce intérieure du cannelier. Elle est largement utilisée en cuisine pour sa saveur sucrée et chaude, ainsi que pour son arôme distinctif. La cannelle est couramment utilisée dans la préparation de desserts, de plats sucrés, de boissons chaudes et de certains plats salés, apportant une note chaleureuse et parfumée. Elle est également appréciée pour ses propriétés aromatiques et ses bienfaits pour la santé, notamment sa teneur en antioxydants.

L’achat d’épices de qualité et leur conservation adéquate garantissent un goût optimal.

Les erreurs à éviter et les astuces pour bien utiliser les épices

Apprendre à cuisiner implique de connaître les subtilités des épices, en effet mal utilisées, elles peuvent faire basculer un plat dans l’excès. En trop grande quantité, le plat devient immangeable alors qu’en petite quantité, les épices apportent une touche de saveur incomparable. Pour éviter les erreurs, il faut connaître les règles de base pour utiliser les épices. Une des erreurs fréquentes consiste à acheter ses épices sans tenir compte de leur origine ou de leur qualité. Il est préférable de se renseigner avant l’achat, de privilégier les épices en vrac et de vérifier la date de péremption. Une fois achetées, il faut savoir conserver ses épices : elles doivent être rangées à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité pour garder toutes leurs saveurs.

Enfin, un bon cuisinier sait que chaque plat a ses épices. Il est donc essentiel de connaître les combinaisons gagnantes pour relever ses plats sans les dénaturer.

Sublimer vos plats avec des mélanges d’épices simples

Il est bon de noter que l’utilisation d’épices, outre le fait d’ajouter de la saveur aux plats, présente des avantages pour la santé.

En cuisine, l’art de la saveur est renforcé par l’usage des épices, leur mélange peut transformer un plat ordinaire en un délice culinaire. Pour les novices, avoir cinq types d’épices dans le placard est un bon début. Ces épices de base ont l’aptitude à ajouter une saveur unique à chaque plat préparé. Une astuce consiste à avoir un tableau de mesure à portée de main pour déterminer la quantité exacte d’épices à ajouter. Cette pratique évite une surcharge de saveurs et permet de maintenir l’équilibre du goût. Ajouter des épices pour digérer aux plats est aussi recommandé pour sublimer et bénéficier de leurs vertus thérapeutiques. Enfin, le stockage des épices ne doit pas être négliger pour préserver leur saveur : utiliser des contenants hermétiques et les garder loin de la lumière et de la chaleur est l’approche idéale pour maintenir leur fraîcheur.

Plan du site