Cuisson : les différentes températures de l’eau nécessaires lorsqu’on cuisine

Le chou de Savoie : un chou polyvalent
septembre 25, 2020
Gâteau aux amandes et au café.
septembre 25, 2020

Afin de maintenir la qualité originale des aliments avec leurs nutriments et leurs vitamines, la cuisson doit être effectuée avec une eau à la bonne température. La préparation d’aliments avec différentes méthodes de cuisson joue un rôle très important pour votre santé. Car où trouver la force de vivre ? Votre corps est une centrale électrique qui fonctionne en permanence, c’est pourquoi il brûle des matériaux et fournit de l’énergie. Environ 50 nutriments et vitamines sont essentiels, et les humains doivent les absorber par le biais de leur alimentation saine.

Que signifie exactement le terme “cuisine” ?

Le terme cuisine est un terme général pour votre société, avec lequel vous définissez la préparation des aliments. Plus précisément, la cuisson est un procédé de cuisson par traitement thermique. L’eau est d’abord chauffée jusqu’à ébullition, elle bouillonne et s’évapore, tandis que des bulles de vapeur se forment au fond de la marmite. Finalement, l’eau commence à bouillonner, puis la température est abaissée et elle continue à bouillir. Les aliments tels que la viande, les nouilles, les légumes, les œufs ou les pâtes sont de préférence cuits de cette façon. Cette méthode est d’ailleurs très utile pour la préparation des soupes et des bouillons. La soupe est également un repas extrêmement sain en raison de sa forte teneur en liquide et des nombreux minéraux qu’elle contient.

Comment le pochage diffère-t-il de la cuisson ?

En plus de la cuisson, le pochage et le blanchiment font partie des méthodes de cuisson humide. Dans ces préparations, l’eau sert de liquide de cuisson. La température de l’eau ne dépasse jamais 100 °C pendant le pochage, contrairement à la cuisson, car c’est exactement la température à laquelle l’eau bout et passerait à l’état gazeux. Aucune vapeur n’est souhaitée pendant le braconnage. C’est pourquoi on l’appelle aussi garching. D’excellents filets de poisson ou des œufs pochés peuvent être préparés à une température d’eau comprise entre 70 et 90 °C. En évitant les bulles de gaz au fond de la marmite, le mouvement des aliments dans la marmite est réduit et les formes du filet de poisson, par exemple, peuvent être mieux conservées.

Comment fonctionne le blanchiment ? Ce n’est qu’ensuite que les aliments sont placés dans de l’eau chaude et que quelques minutes plus tard, ils sont retirés et désaltérés. Le processus de cuisson est interrompu par une trempe à l’eau glacée à 2-3 °C, ce qui permet de préserver de nombreux éléments nutritifs. Dans le même temps, la structure cellulaire de la nourriture est modifiée et les éventuels germes sont tués. Les fruits et les légumes sont souvent blanchis pour obtenir des couleurs plus riches et pour extraire les substances amères des légumes. Le blanchiment est également utilisé dans la préparation des stocks. Avec la vaporisation à haute température de l’eau et la cuisson à la vapeur

Avec la cuisson à la vapeur, l’eau sous forme de gaz entre en jeu. La cuisson à la vapeur est un procédé de cuisson doux qui utilise la vapeur, c’est pourquoi de nombreux légumes sont cuits à la vapeur. La température de la vapeur est supérieure à 100 °C. Les aliments ne doivent pas entrer en contact avec de l’eau bouillante afin d’éviter que les nutriments ne soient lessivés, au lieu de cela, les aliments sont souvent placés dans un tamis et cuits à la vapeur. Par exemple, la cocotte-minute est souvent utilisée.

Une autre méthode de cuisson que l’on trouve dans tous les livres de cuisine est l’instruction : faites cuire l’oignon à la vapeur ! Tous les cuisiniers amateurs ne savent pas quoi faire de ce terme. Lors de la cuisson à la vapeur, les aliments sont cuits avec peu ou pas d’ajout d’eau ou de graisse. La plage de température est également d’environ 100 °C. Par conséquent, la cuisson à la vapeur des légumes dans leur propre jus est idéale.

Pourquoi la température de l’eau est si importante ?

La température du liquide de cuisson détermine jusqu’à 80 % du temps de cuisson des aliments. De plus, les réglages de température peuvent permettre d’économiser jusqu’à 50 coûts énergétiques. Les légumes et la viande doivent être cuits doucement, après tout, vous devez perdre le moins d’eau possible. Non seulement en termes de goût, mais aussi visuellement, les méthodes de cuisson font de grandes différences. Afin d’éviter que les légumes ne se désagrègent et que la viande ne devienne trop sèche, la température et le temps de cuisson doivent être ajustés pour une expérience gustative parfaite.