Quels sont les bienfaits du Quinoa ?

Journée mondiale des pâtes : faites des pâtes comme en Italie grâce à ces conseils
septembre 25, 2020
10 recettes de sandwich au poulet
septembre 25, 2020

Le quinoa, originaire des Andes, dont le nom signifie grain maternel. Contrairement au riz et au blé, le quinoa n’est pas une graminée. Il est connu comme une pseudo-céréale, grâce à ses bienfaits et son profil nutritionnel et parce qu’il peut être cuit et dégusté comme une céréale. Le quinoa est le fruit d’une plante de la même famille que les épinards et les betteraves. Le quinoa gagne à cuisiné davantage, il resplendit dans les salades et si on cherche à manger sans gluten, c’est l’aliment parfait. Côté nutrition, il contient une grande quantité de protéines de haute qualité, des acides gras polyinsaturés et de nombreux micronutriments. Grâce à sa composition nutritionnelle, quelque peu différente de celle des autres céréales, et son goût unique, son inclusion au régime alimentaire permet d’apporter de la variété au menu.

Propriété du quinoa

Le quinoa est composé à 70% de glucides, 15% de protéines, peu de lipides, des fibres et de nombreux minéraux tels que le fer, le manganèse et le cuivre. Le quinoa contient davantage de protéinesque les céréales et surtout il contient tous les acides aminés essentiels (AAE) qui font en partie défaut à ces dernières. Le quinoa est donc particulièrement recommandé dans le cadre d’une alimentation végétarienne. D’autre part, le quinoa est qu’il ne contient pas de gluten. Les personnes intolérantes au gluten peuvent donc en consommer et ainsi remplacer le blé. Le quinoa constitue un apport en fibres non-négligeable ce qui permet de le considérer comme un aliment de prévention des maladies cardio-vasculaires. Il normalise les taux de glucose, d’insuline et de cholestérol. Le quinoa est un aliment riche en fer non hémique. Il s’agit donc d’une bonne façon d’inclure plus de fer dans l’alimentation, spécialement pour les gens souffrant d’anémie. Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétal est moins bien absorbé par l’organisme, comparativement au fer contenu dans la viande. De plus, pour une meilleure absorption du fer non hémique, il est préférable de consommer soit au même repas, soit une heure avant ou après le repas, des aliments contenant de la vitamine C comme les agrumes, les fraises, les kiwis, le poivron et le chou. Il est toutefois important de noter qu’il est déconseillé aux enfants de moins de deux ans car il contient de la saponine. Un autre atout de la graine de quinoa est qu’elle ne contient pas de gluten, une protéine présente dans certaines céréales, notamment le blé et ses produits dérivés (pain, pâtes, semoule, gâteaux…). Les personnes allergiques (présence d’anticorps spécifiques ou maladie cœliaque) doivent s’en passer à vie. Même si ces maladies restent rares, une partie de la population souffre d’une intolérance qui se manifeste par des douleurs abdominales après avoir consommé du gluten. Dans tous ces cas, le quinoa aide à diversifier l’alimentation sans risquer de carences. Et les recettes à base de quinoa sont nombreuses.

Les micronutriments du quinoa

Les micronutriments sont des éléments qui ne fournissent pas de calories, mais qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme et à la prévention des maladies carentielles. Les micronutriments sont des vitamines et des minéraux. Le quinoa peut également être considéré comme riche en fer, cuivre, magnésium et manganèse, en plus d’être une source de phosphore et de zinc. Pour les vitamines, il contient plus de riboflavine (B2) et de α-tocophérol (vitamine E) que le riz, l’orge et le blé. Il est une bonne source de thiamine (B1), d’acide folique et même de vitamine C.

Le quinoa est un antioxydant source de fibres, de vitamines et de minéraux

Les produits céréaliers sont d’une grande importance pour notre alimentation. L’une des recommandations alimentaires de Santé Canada pour la santé des Canadiens conseille de donner  la plus grande part aux céréales, pains et autres produits céréaliers ainsi qu’aux légumes et aux fruits. Le Guide alimentaire canadien pour manger sainement tient compte de cette recommandation et insiste sur le choix de produits céréaliers à grains entiers ou enrichis. Les autorités américaines, de leur côté, recommandent qu’au moins la moitié des produits céréaliers consommés soient à grains entiers. Ces recommandations sont basées sur les résultats de certaines études épidémiologiques qui indiquent que la consommation de grains entiers serait reliée à un risque moindre de maladies cardiovasculaires et de diabète, de certains cancers et d’obésité. Ces effets bénéfiques seraient reliés à la synergie entre les nombreux composés contenus dans les produits céréaliers à grains entiers, tels les fibres, les antioxydants, les vitamines et les minéraux. Comme la majorité de ces composés sont contenus dans le son et le germe, on a avantage à consommer les céréales les moins raffinées possible. Cette petite graine est riche en antioxydants. Les antioxydants luttent contre les radicaux libres, c’est-à-dire des molécules instables, et combat ainsi le vieillissement et prévient le développement de nombreuses maladies.

Le quinoa est idéal pour prévenir des maladies cardiovasculaires et le diabète

Une portion de 125 ml de quinoa contient une quantité de fibres qui se rapproche de celle d’une tranche de pain de blé entier ou de celle de 125 ml de riz brun cuit. Les types de fibres retrouvés dans la farine de quinoa pourraient améliorer la digestibilité et l’absorption de cette pseudo-céréale dans le gros intestin. Cette pseudo-céréale réduit les risques de développer des maladies cardiovasculaires car il normalise les taux d’insuline, de glucose et de cholestérol. Riche en fibres et minéraux, il améliore la composition du sang et aide l’organisme à éliminer les nombreuses toxines. Le quinoa permet de diminuer les obstructions et les blocages présents dans le sang ou certains organes digestifs et protège ainsi le cœur. Cette graine ancestrale diminue les risques de diabète. Sa forte composition en fibres insolubles permet de réduire la glycémie, le mauvais cholestérol et ainsi le risque de diabète de type 2. Les fibres insolubles, quant à elles, permettraient de maintenir une fonction intestinale adéquate. Une alimentation riche en fibres serait aussi associée à un plus faible risque de cancer du côlon. Finalement, même si elles ne contiennent pas de calories, un apport élevé en fibres totales apporterait une plus grande sensation de satiété. Le quinoa contient également des graisses dans sa composition, mais du type qui fait bien, étant indispensable à une bonne santé. Cette graisse est riche en acides gras essentiels et en phospholipides, composants indispensables à la formation des hormones et des membranes cellulaires.

Le quinoa est un allié minceur

Ce super aliment est utilisé avec succès dans les régimes sans gluten. Pour perdre du poids, il faut que le taux de glycémie soit stable. La teneur en fibres du quinoa permet de stabiliser la glycémie et ne provoque pas de pic d’insuline, une hormone qui favorise le stockage des graisses. En outre, le quinoa est composé de protéines qui sont digérées plus lentement que les glucides. Résultat : la sensation de satiété est prolongée et vous n’avez pas faim. Grâce au quinoa fini les grignotages.