Comment se servir du micro-ondes ?

Saumon teriyaki avec une salade de concombres
septembre 25, 2020
Recette des Ferrero Rocher faits maison
septembre 25, 2020

Conseils pour la cuisson aux micro-ondes

Les plats doivent être chauffés à au moins 70 °C pour tuer les micro-organismes nocifs (par exemple les salmonelles). N’ajoutez pas de sel aux aliments avant la fin de la cuisson. Le sel élimine l’humidité des aliments, ce qui entraîne un assèchement considérable de la surface, cela est valable pour les légumes tels que les pommes de terre, les courgettes. Il n’est pas nécessaire d’ajouter d’huile ou du beurre au processus de cuisson, mais seulement de l’eau aux aliments peu liquides. Pour des temps de cuisson plus longs, il est recommandé de tourner le récipient de cuisson une fois de 180 degrés, ainsi que de remuer les aliments. La vaisselle compatible avec les micro-ondes doit être utilisée pour le chauffage et la cuisson, par exemple les récipients en verre, en porcelaine, en faïence, en céramique et les récipients en plastique pour micro-ondes. En couvrant les aliments pendant le processus de chauffage ou de cuisson, on évite qu’ils ne se dessèchent.

Un effet secondaire à ne pas négliger

Le principal effet secondaire constaté est la perte de nutriments due au chauffage rapide. En raison de leur faible énergie, les micro-ondes ne peuvent pas provoquer d’effets directs d’altération des cellules. Cependant, le chauffage au four à micro-ondes, comme la cuisson sur le feu, détruit certaines macro-molécules (par exemple les vitamines sensibles à la chaleur). Toutefois, en raison du temps de préparation court, les pertes sont beaucoup plus faibles que lors de la cuisson. Étant donné que peu ou pas d’eau est ajoutée pour la cuisson aux micro-ondes, la perte due au transfert de certains nutriments (par exemple les minéraux et les oligoéléments) dans le liquide de cuisson est également plus faible.

Évaluation sanitaire des micro-ondes

L’utilisation des micro-ondes présente t-il des dangers pour la santé ? Quelque soit les plats ou recettes de cuisine que l’on chauffe tels que la viande, le poisson, le riz aux œufs, le lait, les gâteaux au chocolat, certains consommateurs craignent l’échappement des radiations électromagnétiques, appelées “radiations de fuite”. Toutefois, le rayonnement micro-ondes détectables à l’extérieur de l’appareil est extrêmement faible, à condition que les dispositifs de protection de l’appareil fonctionnent correctement (par exemple, porte à fermeture étanche, arrêt automatique à l’ouverture de la porte). Il est nécessaire de savoir bien choisir la marque et le type de micro-ondes afin de minimiser les effets secondaires causés par l’utilisation de ce dernier. Les préoccupations sanitaires liées aux fours à micro-ondes concernent principalement les changements possibles causés par les ondes dans les aliments. Cependant, on craint également que l’utilisation des micro-ondes ait un effet direct sur l’organisme humain. Le four à micro-ondes est un complément important aux ustensiles de cuisine traditionnelle. Il permet en particulier pour les ménages isolés et les petits ménages, de préparer les aliments de manière économique et rapide. Cependant, les préoccupations sanitaires liées à la technologie des micro-ondes n’ont pas encore été confirmées.