4 conseils pour réussir vos chocolats de Pâques à la maison

chocolats de Pâques à la maison

Publié le : 07 avril 20225 mins de lecture

Pâques, fête du chocolat par excellence, est l’occasion idéale d’en manager à volonté. De nombreuses personnes succombent à la tentation des œufs industriels ou artisanaux. D’autres préfèrent les préparer elles-mêmes en laissent libre cours à leur imagination. Si vous faites partie de cette 2ème catégorie, vous trouverez ici des conseils pour réussir vos chocolats à la maison.

Conseil n°1 : investissez dans les bons outils

Les chocolats de Pâques doivent être visuellement irréprochables. Pour obtenir un rendu esthétique à zéro défaut à la maison, vous allez devoir acheter les bons outils. Vous n’allez sûrement pas égaliser les bords avec un couteau à beurre. Tout d’abord, investissez dans des moules de formes variées, une casserole de qualité, une spatule en silicone, un thermomètre, un cul-de-poule, etc. Petite astuce : optez pour des moules en polycarbonate pour travailler la décoration de vos œufs avec le plus de précision possible.

Le cul-de-poule et la casserole vous permettront de faire fondre le chocolat en utilisant la technique du bain-marie. Vous aurez également besoin d’une spatule pour mélanger le tout. A l’aide d’un thermostat, vous saurez la température exacte du chocolat : une étape essentielle pour réussir vos œufs de Pâques ! La facilité du démoulage et la brillance des chocolats sont dues aux moules en polycarbonate. Sachez que les fabricants en proposent dans toutes les formes, ce qui vous permettra d’obtenir une grande variété. De plus, pour ne pas vous salir les doigts, vous pouvez utiliser une fourchette à chocolat avec laquelle vous tremperez les bonbons dans le liquide chocolaté.

Conseil n°2 : travaillez dans des conditions idéales

Comme vous le savez, le chocolat est très sensible à la chaleur. Pour préparer des œufs de pâques, la pièce où vous vous trouvez doit être à température ambiante, soit aux alentours de 20°C. Ainsi, si vous comptez préparer vos œufs en chocolat en plein air avec les rayons du soleil dirigés vers votre plan de travail, vous vous leurrez complètement. La manipulation des tablettes de chocolat et des pépites de chocolat ne peut être efficace que dans environnement favorable. Eloignez-vous alors des radiateurs et vérifiez si vos mains sont moites avant de toucher le chocolat. Si c’est le cas, vous devez porter des gans de latex, ce qui vous évitera de laisser vos empruntes sur les œufs en chocolat.

Conseil n°3 : optez pour du chocolat de qualité

La qualité du chocolat joue un rôle capital dans le rendu esthétique et le goût obtenu. Comme les professionnels, utilisez du chocolat de couverture. Celui-ci est parfaitement adapté au processus d’enrobage et de moulage. Il est conseillé d’éviter les variétés pâtissières destinées à la préparation des mousses et des ganaches. En effet, les chocolats dits « de couverture » contiennent 30 % de cacao : un composant qui les rend fluides et facilite leur manipulation. Ils sont vendus sous forme de pistoles, vous ne rencontrerez alors aucune difficulté à les faire fondre et à les doser. Nous vous recommandons de demander conseil au vendeur qui se fera un plaisir de vous orienter vers les chocolats les plus utilisés pendant la fête de pâques. Notez que le chocolat praliné est vivement conseillé pour ceux qui souhaitez préparer des œufs avec une variété de saveurs.

Conseil n°4 : tempérez le chocolat

La phase de « tempérage » est celle où le chocolat fondu devient solide. Les molécules de cacao se resserrent permettant ainsi la préparation des œufs de pâques qui nous font tant rêver ! Cette étape est assez délicate et rebute beaucoup d’amateurs. Le chocolat passe à l’état solide en réaction à une température bien définie. La surface devient lisse et le démoulage plus facile, ce qui vous permet de réussir la préparation d’œufs fermes qui résistent à l’humidité et se conservent pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Pour tempérer votre chocolat, vous pouvez choisir :

  • La méthode traditionnelle : Elle consiste à faire fondre le chocolat, dans une casserole au bain-marie. Vous pouvez ainsi surveiller la température en utilisant un thermomètre. Notez que la température ne doit pas dépasser 48°C pour préparer le chocolat blanc et 55°C pour le chocolat noir.
  • La méthode par ensemencement : Elle tempère le chocolat en faisant fondre les deux tiers du chocolat, que ce soit au micro-ondes ou au bain-marie. Le tiers restant est ensuite ajouté sous forme de pistoles. Utilisez une spatule pour mélanger le chocolat jusqu’à atteindre la température optimale.

Plan du site